Cryptic words from Blaise Compaoré on the Senate in Burkina Faso

He appears to be backing down, by calling on government to have more “concertations“… that means delay.  His request that “acteurs politiques” create other fora for discussion seems quite odd… shouldn’t he be asking the National Assembly to have an open debate?  Is this an invitation to Le Balai Citoyen?  Tea leaves, tea leaves.

Le Sénat est une institution d’un grand intérêt pour la démocratie en permettant d’élargir à des composantes non partisanes, la production législative : il mérite, à ce titre, d’être bien compris.  En tant que Président du Faso et garant de l’unité nationale, j’appelle le Gouvernement à élargir les concertations à toutes les composantes sociales et politiques pour bien asseoir la pertinence de cette institution républicaine.  Par ailleurs, j’invite les acteurs politiques à créer et à développer entre eux des échanges constructifs pour un raffermissement continu de la cohésion sociale et un approfondissement de notre processus démocratique.

via Sénat : Blaise Compaoré demande de poursuivre et d’élargir les concertations – leFaso.net, l’actualité au Burkina Faso.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Politics. Bookmark the permalink.