Burkina Faso: Salif Diallo comes roaring back…

« Attendez qu’on crée notre parti et on va vous donner les grandes lignes de notre action. Que ce soit le président Comparoé ou les autres camarades qui sont restés là-bas, on était sur une plateforme politique, idéologique. J’estime qu’ils ne respectent pas la plateforme démocratique sur laquelle on a créé le CDP. Et pour moi, le Sénat devait se faire dans un cadre de régime parlementaire, comme un contre-pouvoir. Mais je n’ai jamais dit de construire un Sénat dans le régime présidentiel d’aujourd’hui. Pour quoi faire ? », s’interroge Salif Diallo qui a fait partie des premiers à quitter le parti au pouvoir.

via Burkina Faso: les dissidents du parti au pouvoir s’organisent contre le Sénat – Burkina Faso – RFI.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Politics. Bookmark the permalink.