Ibrahim Boubacar Keïta – Mali – teacher, development worker, NGO leader

Le nouveau président élu du Mali est né en 1945 à Koutiala, la capitale cotonnière du sud-est du pays. Il a étudié en France l’histoire et les relations internationales, puis a enseigné dans le supérieur. De retour au Mali, il a successivement été conseiller technique du Fonds européen de développement (FED) et représentant de l’ONG Terre des hommes.

IBK est choisi par Alpha Oumar Konaré comme directeur adjoint de campagne pour la présidentielle de 1992. M. Konaré l’emporte et IBK gravit les échelons : conseiller diplomatique, porte-parole, ambassadeur, ministre des Affaires étrangères, puis chef du gouvernement.

Ibrahim Boubacar Keïta rompt avec son parti d’origine, l’Adéma, au début des années 2000. Il fonde alors son parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM). Candidat malheureux à la présidentielle, il obtient le poste de président de l’Assemblée nationale puis s’installe dans une forme d’opposition.

L’homme, qui se dit attaché aux idéaux de la gauche (son parti est membre de l’Internationale socialiste) se décrit volontiers comme un « francophile », mais aussi un « musulman cartésien ». Il l’emporte pour cette troisième candidature à la présidentielle, en 2013, à 68 ans.

via Au Mali, le raz-de-marée électoral d’Ibrahim Boubacar Keïta – Mali – RFI.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Mali. Bookmark the permalink.