Me Paul Kéré suggests that the Senate simply be postponed until after 2015 election

I like better my suggestion of having the President use his 29 picks to fill the Senate with opposition persons, to give a platform and process for greater transparency.  CDP will still have majority, but not so comfortable.  Opposition can have greater chance to win votes in 2015.

Soit le Président du Faso obtient un consensus de toute la classe politique burkinabè pour une relecture de la loi et ce, conformément aux aspirations profondes du peuple burkinabè soit, en l’absence probable d’un tel consensus sur une forme acceptable du Sénat, renvoie l’application de la loi sur la mise en place du Sénat au-delà et après les futures élections présidentielles de novembre 2015 en maintenant ainsi, en l’état, les dispositions de l’article 37 de la Constitution. A notre humble avis, ce n’est qu’à ce prix-là, nécessairement, que les « controverses » et les « préoccupations » dont ont fait preuve les différentes composantes de la société burkinabè pourraient s’estomper…

via Contribution aux travaux du Comité de Suivi et d’Evaluation de la Mise en œuvre des Réformes Politiques Consensuelles. Le point de vue de Me Paul KÉRÉ, avocat au Barreau de Nancy. – leFaso.net, l’actualité au Burkina Faso.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Politics. Bookmark the permalink.