Air Algérie crash takes owners of Hotel Ricardo

The sad news from the crash.  Among many others, the owners of the Hotel Ricardo lost their lives.  Leslie and I both knew Paulina, who worked for a long time as the nurse at the U.S. Embassy. She was a funny, wise-cracking, capable *doctor* (in our eyes).  I had not seen her for years, but we were just at the hotel (known for its wonderful swimming pool with a deep end and high dive) with my kids last year.   Condolences to the family.

Un couple de Français originaires du petit village de Tréville dans l’Aude et propriétaires d’un hôtel-restaurant à Ouagadougou fait partie des 118 victimes du crash de l’avion d’Air Algérie au Mali.  Richard Julia, 57 ans, propriétaire de l’hôtel Ricardo à Ouagadougou, était aussi pilote d’avion de tourisme chevronné. “Il lui arrivait de revenir en France depuis le Burkina avec son propre avion, ce qui lui permettait de le faire réviser à Marseille”, a expliqué à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, un proche de la famille .. Le couple venait en vacances à Tréville  Avec son épouse Paulina, Française d’origine chilienne de 61 ans … Comme souvent l’été, le couple venait en vacances à Tréville, le village familial de Richard Julia niché au milieu des champs de tournesols dans cette région du Lauragais, près de Castelnaudary, a précisé le proche de la famille.  Ils venaient y retrouver les parents de Richard, ainsi que leurs deux enfants installés dans la région. Richard Julia et son épouse, infirmière de profession, avaient repris l’hôtel-restaurant des parents de Richard, l’hôtel Ricardo, un établissement d’une vingtaine de chambres avec piscine situé au bord du lac de Ouagadougou près du barrage numéro 2.

via Air Algérie : le couple d’Audois disparu tenait un hôtel à Ouagadougou.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Culture. Bookmark the permalink.