L’orpaillage met en péril les plaines aménagées à Houndé

Les plaines aménagées de Bouendé et de Koho dans la commune de Houndé sont menacées d’ensablement à cause de l’orpaillage artisanal. Le cours d’eau qui permet d’irriguer ces deux plaines risque de disparaître si rien n’est fait d’ici là. En effet, des tonnes de terre sont convoyées et traitées aux abords de la rivière, et parfois dans le lit et ce semble-t-il, depuis près de 4 mois. Présentement, l’inquiétude est grande au niveau des producteurs et des agents de la Direction provinciale de l’agriculture et de la sécurité alimentaire qui se demandent si ces plaines rizicoles feront de bons rendements cette année. Suite à une plainte d’un producteur, le préfet de Houndé, Roland K. Guinguéré , a réquisitionné un agent des services de l’environnement, un de l’élevage et un de l’agriculture pour constater les faits sur le terrain. Il est important de signaler que ces deux plaines ont été aménagées à des coûts de millions et jouent un rôle très important dans la quête de l’autosuffisance alimentaire au Burkina Faso en général et dans la province du Tuy en particulier.

via L’orpaillage met en péril les plaines aménagées à Houndé #aOuaga_com.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Economy. Bookmark the permalink.