What is the mediation in Burkina Faso trying to resolve?

Nobody really knows… Four “eminent personalities” (one the brief and ineffective interim president Jean-Baptiste Ouedraogo who served in the interregnum in 1982-83, the other three religious leaders, one of whom has already resigned) came forth to organize talks between re-energized opposition after defections from CDP and the presidential party CDP.  But now the talks (nobody knows what is really on the table) have broken down as opposition leaders say: “Who are we really talking with?” Opposition has demanded that President formally say, “you are talking with me, these are my negotiators.”  But he won’t do that (I would be very surprised). So now the talks will drag on until some kind of face-saving compromise can be arrived at for who is actually talking.

Dès 10 h, les membres des différentes délégations se sont enfermés dans une des salles du Centre d’accueil Marie Immaculée de Ouagadougou. Rien ne filtre de ce qui se dit. Après 3h 20mn d’échanges, ils ressortent. C’est la pause-déjeuner. … Mais visiblement, tout ne baignait pas. Quelque chose se cachait dans ces refus de commenter les travaux. …  Puis le communiqué : « En préalable aux négociations, l’Opposition a exigé que la Majorité présente un mandat du Président du Faso l’investissant du pouvoir de négocier. En réponse à cette exigence, la Majorité a estimé d’une part, que sa délégation était conforme à la lettre d’invitation de la Médiation adressée aux partis de la majorité présidentielle et d’autre part, qu’elle n’avait pas besoin d’un mandat du Président du Faso pour discuter avec l’Opposition dans le cadre de cette médiation », dit en substance le communiqué.  Face à cette requête, la médiation a promis de prendre les initiatives nécessaires pour faire valider et appliquer les résultats qui seront obtenus par la médiation. « Les deux délégations n’ayant pas pu s’accorder, elles ont demandé à la Médiation de prendre ses responsabilités afin de résoudre le problème posé », précise le communiqué.

via Situation nationale : Mésentente et blocage au 3e round des négociations – leFaso.net, l’actualité au Burkina Faso.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Politics. Bookmark the permalink.