Electricité au Faso

Bon reportage de Patindé Amandine Konditamdé; j’aurai aimé savoir ce que le SONABEL dit comme réponse.

La SONABEL serait en train de consommer son capital à en croire Luc Adolphe Tiao, lors de l’émission télévisuelle « Dialogue avec le gouvernement » du mardi 17 septembre 2013 sur la RTB (radiodiffusion et télévision du Burkina). Dans la même lancée, il ajoute qu’il ne croit pas que le problème de délestage au Burkina se résolve un jour.  Est-ce à dire que les consommateurs doivent redouter une augmentation du prix du kilowatt (kw) dans les prochains mois ? Ce qui est certain, c’est que le pessimisme du Chef du gouvernement n’est pas pour rassurer. Un aveu d’impuissance qui inquiète. Et pour cause les gouvernants n’ont-ils pas vocation à trouver des solutions aux problèmes des populations, qu’à leur tenir ce genre de discours ?  Rappelons enfin que la SONABEL a été déclarée déficitaire lors d’une récente assemblée générale des sociétés d’Etat. Un audit a-t-il été fait pour situer les responsabilités et des sanctions ont-elles été prises comme cela devrait se faire pareille occasion ? Difficile d’y répondre par l’affirmative. Car pour l’heure c’est bien le service public de l’électricité qui continue de disjoncter !

via Electricité au Faso : Silence, on coupe ! – leFaso.net, l’actualité au Burkina Faso.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Economy. Bookmark the permalink.