Embezzlement of U.S. funded project in Burkina Faso?

An open letter published in the press suggests that a $5m project is not benefiting very many child laborers.  I remember seeing this project announced at the time.  Provoked the usual WTF reaction… millions on “training,” “sensibilization,” “animation,” and no likelihood of evaluation or accounting… bad news… and it turned out to be exactly the case.  Hey, my “bullshit project sniffer” is available…. for free if you want to spend even more money on useful projects.  (BTW I love that anonymous whistleblower actually took the time to do a back of the envelope calculation.)

… selon le document de base du projet, les enfants bénéficiaires seraient réinscrits ou inscrit à l’école pour certains et dans des centres d’apprentissage de métiers pour d’autres. Il était prévu que les enfants bénéficieront de bourses d’études pour l’école formelle, et de frais de formation pour ceux en apprentissage de métiers. Les 1000 ménages seraient appuyés en des AGR.  Malheureusement une fois les enfants identifiés, les responsables de R-CLES nous ont fait savoir qu’il n’y a ni kits de fourniture, ni frais de scolarité (frais APE) pour les bénéficiaires. Après des tractations avec les responsables, ils ont accepté débloquer un million (1 000 000) de francs CFA pour l’achat des fournitures qui seront réparties dans les trois régions. Pour les AGR, les ménages identifiés ne seront pas soutenus financièrement mais qu’ils seront sensibilisé sur les techniques de montage de micro projet, et de recherche de financements.  Pour un projet de 2,5 milliards de CFA, si vous faites un petit calcul, à savoir 10000 frs par enfant et par ans pour les 4 années ; pour les 10 000 enfants, nous sommes à moins de 500 millions de CFA. Il va nous rester 2 milliards, donc imaginez que ces 10 000 enfants n’ont rien.

via Lettre ouverte à l’Ambassadeur des USA au Burkina Faso : Détournement au sein du projet américain R-CLES ? – leFaso.net, l’actualité au Burkina Faso.

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Burkina Faso. Bookmark the permalink.