Hint of a bad rainy season for cattle in the northern Sahel from a Burkinabè verterinarian

This is consistent with the FEWS network projection for coming months.  That said, still early in rainy season and it could turn out fine.  Moreover, clear that the most affected people are in regions where political insecurity is serious.  The political conflicts are exacerbated by environmental challenges, not the other way around.

Comme vous avez pu le constater sur le terrain, les pluies viennent en retard, les animaux sont beaucoup affaiblis. Aujourd’hui, je peux vous affirmer que 10% du cheptel est déjà par terre, il faut les aider avec des sous-produits agro-industriels et les aider même à se soulever parce que certains sont déjà couchés et c’est la période de mise bas. C’est vraiment de grosses difficultés, surtout pour les gros ruminants.

via Dr Ben Idrissa Ousséni, vétérinaire à l’Oudalan : « Environ 10% du cheptel déjà à terre ».

About mkevane

Economist at Santa Clara University and Director of Friends of African Village Libraries.
This entry was posted in Economy. Bookmark the permalink.